Il y a 60 ans : les Cyclotouristes Châtelleraudais à la Semaine Fédérale de Voiron (Isère)

27 juillet 2017 - 19:28

Bientôt débute la semaine fédérale de cyclotourisme 2017, à Mortagne-au-Perche. A cette occasion, voici un petit rappel de ce que fut la semaine fédérale il y a 60 ans, et de ses à-côtés.

Une photo parue dans le guide du cyclotouriste de 1960 (ci-dessus) met en avant les féminines ayant participé à la Semaine de Voiron en 1957. Parmi les douze participantes, quatre sont membre des Cyclotouristes Châtelleraudais ; une cinquième participante, membre des Cyclotouristes Poitevins en 1957, sera membre des C.T.C. quelques années plus tard. Un tel pourcentage de participantes en provenance d'un seul club n'est plus possible de nos jours ! En effet, à la semaine de Voiron, le nombre de participants est de l'ordre de 200... Cette photo m'a incité à rechercher davantage d'informations sur le déroulement de cette semaine de cyclotourisme.

Du 28 juillet au 3 août 1957, après la Journée Vélocio qui a eu lieu à Saint-Etienne, Maurice Berton, membre du VCCA (Vélo Club de Courbevoie-Asnières), organise une randonnée à travers le Vercors pour rejoindre Voiron, où est organisée la semaine fédérale. Certains participants effectuent cette randonnée en cyclo-camping, et les autres sont hébergés en hôtel. De nombreux cols sont au programme ; le kilométrage parcouru varie selon les cyclos, certains s'offrant des crochets plus ou moins conséquents.

 

Maurice Berton, photographe reporter de profession, a publié le récit de cette randonnée dans la revue Le Cycliste. Il y fournit la liste des six clubs ayant participé ; on notera que les C.T.C. y ont remporté une coupe. Maurice Berton félicite également les deux plus jeunes participants : Arlette Berthon (C.T.C., 14 ans) et Dominique Martin (C.T.P., 8 ans). Notons qu'ils ont auparavant participé à la Journée Vélocio. Tous les deux sont accompagnés de leurs parents (André et Nelly Berthon ; Henry et Germaine Martin) ; à partir de 1963, la famille Martin adhérera aux C.T.C. pendant environ 20 ans.

La semaine fédérale n'a pas été organisée en 1956, et des doutes ont longtemps pesé sur la tenue de celle de 1957. Le Cycliste signale que le programme n'a été annoncé qu'en juin et les dépliants distribués en juillet... Il semble y avoir eu des problèmes d'organisation, d'hébergement, etc... Le responsable est l'unique organisateur ! comme le note Maurice Berton qui poursuit : « Enfin, après combien d'effort, tout finit par s'arranger », et en conclusion de son article : « Remercions vivement et félicitons Pawlikof qui, seul, improvisa au mieux, pourrait-on dire, toute l'organisation de cette Semaine, pour laquelle il ne put compter que sur lui-même, et qui lui valut bien des soucis ».

Le dimanche 4 août, aucune activité n'étant prévue, Maurice Berton obtient l'accord de Pawlikof pour conduire 18 participants à Hauterive où ils visitent le palais du facteur Cheval. Le lundi 5 août est consacré à l'accueil et à l'installation des participants ; pas simple, car du matériel qui devait être utilisé a été réquisitionné pour être envoyé dans des communes récemment sinistrées par des inondations. Le mardi 6, est organisé le Circuit des 3 Lacs (Lacs du Bourget, d'Aiguebelette et de Paladru) ; le mercredi 7, plusieurs circuits sont proposés en Chartreuse et une cinquantaine de cyclos s'aventure sur le col muletier de la Cluse. Le jeudi 8 est la « journée officielle » avec les réceptions, les cérémonies aux monuments aux morts et aux résistants, un bon repas suivi de la visite de la distillerie des Pères Chartreux et la dégustation de leur production. Une séance de projection clôture cette journée passée à Voiron. Le vendredi 9 août, le parcours s'effectue dans le Vercors. Rien n'est prévu le samedi ; les participants, selon leur goûts, gagnent Grenoble ou le couvent de la Grande Chartreuse. Pour certains, c'est déjà le départ de la Semaine. Le dimanche 11 août, la concentration finale au col de la Charmette (1283 m) est précédée d'une grimpée « genre Journée Vélocio ». Après un pique-nique au col, les participants redescendent à Voiron pour la dislocation.

Retrouvons maintenant en image les Châtelleraudais et les Poitevins au cours de cette semaine. Chacun d'eux apparaît au moins une fois sur les photos (qui ne sont pas toutes localisées). En compagnie du président des C.T.C. Louis Pagnard, on rencontrera Marie et Maurice Berthelin, Arlette, Nelly et André Berthon, Marie-Rose et Raymond Degenne, Jacques Engeammes, ainsi que Dominique, Germaine et Henry Martin, les 3 C.T.P.

 

Nous découvrons les C.T.C. au camping, en compagnie d'autres cyclos (non identifiés), puis attablés pendant une pause lors d'une sortie.

Voici les C.T.C. pendant une randonnée, dans un paysage boisé (cette photo, prise par Maurice Berton, porte la marque du photographe), puis les féminines au col de la Charmette lors de la journée de clôture (photo similaire à celle du guide cyclo de 1960, présentée au début de l'article).

 

Les deux dernières photos montrent une médaille souvenir du monastère de la Grande Chartreuse et un groupe de cyclos (probablement dans Voiron, en bordure de la RN92) avec Maurice Berton à côté de la famille Berthon.

 Sur les photos, les personnes identifiées ont été repérées par une lettre orange. Une même lettre correspond à la même personne sur toutes les photos où elle est présente. Voici les correspondances : Louis Pagnard (A), Marie(B) et Maurice (C) Berthelin, Arlette (D), Nelly (E) et André (F) Berthon, Marie-Rose (G) et Raymond (H) Degenne, Jacques Engeammes (I), Dominique (J) , Germaine (K) et Henry (L) Martin, et enfin Maurice Berton (M).

 

Tous mes remerciements à Jean-Pierre Thaureau pour ses informations et son aide précieuse dans l'identification des cyclos présents sur les photos.

Les récits qui ont servi de base à cet article sont de Maurice Berton ; ils ont été publiés dans Le Cycliste (« Tourisme en Vercors », novembre 1957, et « A la semaine fédérale de cyclotourisme », décembre 1957). Des compléments d'information proviennent des rubriques d'André Rabault (Le Cycliste, numéros de juillet et octobre 1957). Les documents montrés ici font partie de ma collection. Les photos proviennent des archives de Louis Pagnard (dispersées après son décès) et du guide du cyclotouriste FFCT 1960. La médaille a appartenu à Maurice Berton.

Alain Bouchet

Cyclotouristes Châtelleraudais

Juillet 2017

 

 

 

Commentaires

Staff
richard gobin
richard gobin 30 juillet 2017 18:46

voila une preuve du bien fonde du nouveau site du club. il permet ainsi a chacun d'apporter son vecu ancien ou d'aujourd'hui pour que perdure notre club avec l'evolution technologique. richard gobin.

Staff
Michel Hélaine
Michel Hélaine 27 juillet 2017 21:49

Merci Alain pour cet article richement illustré et documenté qui retrace l'historique de notre club.