CTC - Les Cyclotouristes Châtelleraudais : site officiel du club de cyclotourisme de CHATELLERAULT - clubeo

Albert Bourdin, ancien président des C.T.C.

21 janvier 2018 - 01:24

Dans les derniers jours de 2017, Bernard Leblond nous a appris, via le forum de notre site internet, le décès d'Albert Bourdin, président des C.T.C. de 1983 à 1987. Il était âgé de 89 ans. Pour le faire découvrir par ceux qui ne l'ont pas connu, et pour se remémorer quelques moments vécus pour les autres, voici quelques-uns des souvenirs que j'ai conservés de lui.

 

Albert Bourdin est entré au club au milieu des années 70, participant essentiellement aux sorties dominicales et aux randonnées dans un premier temps. Il prit également part à plusieurs semaines fédérales. A l'occasion des divers brevets, il s'est rapidement pris au jeu des plus grandes distances. Il appréciait particulièrement la formule Audax. Parmi les brevets Audax auxquels il a participé, on peut citer BordeauxParis, ParisNice, ParisGrenobleLe Galibier, ParisBrestParis (avec plusieurs participations pour certains d'entre eux). On le retrouve parmi les Aigles d'or (n°718) en même temps que deux autres C.T.C. (Dominique Gardien, n°719 et Serge Rousseau, n°720) au début des années 80.

Il a régulièrement organisé à Châtellerault des brevets Audax des années 80 jusqu'au début des années 90, aidé par plusieurs autres C.T.C. dans les diverses tâches à réaliser. Marcelle Bourdin, son épouse, assurait fréquemment l'intendance et la sécurité du peloton au volant de la voiture à gyrophare. L'aide de Marcelle était également appréciée par les autres organisateurs lorsque Albert participait à un brevet à l'extérieur.

Dans le livre de Bernard Déon (Un siècle de brevets d'Audax cycliste. 1904-2004), Albert Bourdin est cité comme délégué régional des Audax pour le Poitou-Charentes en 1989, lors de la création de cette tâche. Entre autres, on lit également dans cet ouvrage qu'en 1991, les C.T.C. fut le club ayant le plus de représentants à avoir terminé le Bordeaux – Paris et le Paris – Brest – Paris Audax (hors les participants de l'U.A.F.).

 

Après l'assemblée générale de décembre 1982, Albert Bourdin succéda à Louis Pagnard (qui était en poste depuis 1955) à la présidence des C.T.C. Il assuma cette responsabilité jusqu'en 1987, la succession étant assurée par Robert Banc. C'est notamment en août 1985 que fut organisé le second Châtellerault - Velbert cyclotouriste (après celui de 1971), voyage qui rassembla une bonne vingtaine de C.T.C. pour une semaine de vélo, sur environ 900 km.

 

On pourrait bien sûr évoquer d'avantage de moments passés sur les routes. Je finirai avec deux souvenirs personnels qui restent ancrés dans ma mémoire comme s'ils étaient très récents.

Bourdin A., Galibier, 14 juillet 1979 & Bordeaux-Paris Audax, Contrçole de Bonneval, 13 mai 1984.jpg

Les 12 et 13 juillet 1979, Albert Bourdin participa à Paris – Grenoble, brevet Audax de 600 km organisé par l'U.A.F. Ce brevet se prolongeait le 14 juillet par Grenoble – Le Galibier, col où se tenait devant le monument Henri Desgrange, la concentration organisée conjointement par l'U.A.F. et l'A.C.P. (organisateur des brevets Randonneurs) pour leur 75e anniversaire. Pour ma part, je participais au brevet Randonneur de 1000 km St-Georges-Les-Baillargeaux – Le Galibier organisé par André Gauthier et les Randonneurs de la Vallée du Clain. Le hasard fit qu'après des parcours totalement différents, sans aucune concertation, nous nous retrouvâmes ensemble dès le col du Lautaret où les parcours devenaient communs ! Grimper ensemble le Galibier dans ces circonstances reste inoubliable. A la concentration, nous avions retrouvé un troisième C.T.C., Charles Achard, en vacances dans la région.

En 1984, les C.T.C. ont organisé la série des brevets Audax du 100 au 400 km ; le 600 km, c'était Bordeaux – Paris. Une quinzaine de C.T.C. a réalisé l'ensemble de ces brevets ; comme l'écrivait Albert Bourdin dans son compte-rendu de fin d'année 1984, « certains se sont laisser aller dans des kilométrages ou brevets qu'ils ne pensaient jamais effectuer ». Ils le doivent en partie à lui, qui a su les persuader qu'ils pouvaient tenter cette aventure cyclotouriste.

Alain Bouchet

Cyclotouristes Châtelleraudais

Janvier 2018

Commentaires